Liens
Liens
BIENVENUE SUR LE SITE DE L'ACGAI
Adhésion
LE MOT DU PRESIDENT
HISTOIRE DE L'ASSOCIATION
CA
ATELIER DE DANSE
YOGA
JOURNEE INTERNATIONALE DE LA NON VIOLENCE
Archive Actévités
GUADELOUPE - TERRE D'ACCUEIL
L'IMMIGRATION INDIENNE
Le Contrat de l'Immigrant
MONUMENT DU PREMIER JOUR
HENRI SIDAMBAROM
JUMELAGE
CENTRE CULTUREL
Contes
CUISINE
DANSE TRADITIONNELLE
HENRI SIDAMBAROM
L'IMMIGRATION INDIENNE
QUIZ
LITTERATURE
INSTRUMENTS DE MUSIQUE
BOTANIQUE
Le cimetière indien
RITES
HINDOUISME EN GUADELOUPE
TEMPLE HINDOU

Le mot du Président (1989 à ce jour)

Le mot du President fondateur 1971  - 1981

 Les Mangles, Boulevard de Déméré 97131 Petit-Canal

T/F: 0590 838564  P: 0690 535734

Mail : amisdelinde@orange.fr

                                             Docteur Paul CHECKMODINE



L'ATAVISME ! Oui, je crois que c'est ce qui a motivé le besoin, puis le plaisir pour des Guadeloupéens aux ascendances indiennes, de se rencontrer dans une Association.


Un besoin se faisant sentir de vivre un peu plus intensément et à certains moments, la partie indienne du patrimoine cultuel guadeloupéen.


Chacun y est venu apporter son rêve de l'Inde, pour former une mosaïque bien sympathique.


C'est aussi un honneur aux ancêtres venus de l'Inde qui, malgré leur position sociale défavorisée, ont su entretenir les éléments culturels de leur origine. Ils ont par leur mode de vie, leurs coutumes, leur alimentation, contribué à l'élaboration de la culture locale et de la personnalité guadeloupéenne.


Le désir de laisser s'exprimer toutes les sensibilités a conduit à une large représentation des communes à forte densité indienne, au Conseil d'Administration.


Le souci de s'adresser à tous et d'écouter chacun a déterminé la diversité des points de premières rencontres : Pointe à Pitre, Moule, Port-Louis, Petit-Canal, Capesterre, Saint-Claude.


La recherche de la contribution indienne à la culture guadeloupéenne n'étant pas l'apanage des seuls descendants d'indiens, l'Association a été celle des "AMIS DE L'INDE".


L'INDE est pour nous un rêve lointain, que nous essayons de vivre en Guadeloupe.


Que ce rêve soit agréable.

 

     Eliézère SITCHARN

       BONNE ANNE 2017
   

 L’évidente implication du Guadeloupéen d’origine indienne dans l’histoire de son pays n’est plus contestable, ni contesté. Non plus que ses apports indéniables au patrimoine gastronomique, linguistique, économique, culturel et bien-sûr social de l’archipel. Mais pour rendre compte de notre évident pluri-ethnisme, d’un métissage culturel enrichissant pour tous, certains sont conduits à distinguer les Indo-Guadeloupéens des Afro-Guadeloupéens, les Syro-libanais des Mulâtres ou des Békés. Une catégorisation que récusent d’autres, au motif qu’elle induirait une partition ethnique résiduelle là où coexistent en plutôt bonne intelligence les branches plurielles d’un même arbre, d’un tronc commun nourri de sèves d’origines diverses. Mais au-delà de ces petites querelles sémantiques, un espoir subsiste, pour beaucoup : celui de l’union sur l’essentiel d’un peuple pluriel, célébrant ses racines diverses, brassant ses hommages aux Grands Aînés dans le creuset métis d’un avenir maîtrisé.


Permettez que nous lancions en direction de tous ceux qui manifestent de l'intérêt pour la culture indienne "UN APPEL A L'UNITE"

Naturellement, nous entendons cette UNITE désintéressée dans un esprit d'abnégation . C'est par cette unité constructive privilégiant l'intérêt collectif, ainsi et ainsi seulement, que nous contribuerons à une meilleure prise en compte de la culture indienne dans le patrimoine culturel guadeloupéen. Ce faisant, nous aurons ensemble participé en même temps, à la construction de la société de demain que nous voulons plus juste et plus fraternelle.


Que vos initiatives en 2017 voient le jour sous des vents cléments et favorables et que cette année soit remplie de moments précieux.


Une vision à l’avènement de laquelle nous voulons, pour notre part, joindre toutes nos forces de conviction, en cette année nouvelle. C’est tout le sens des vœux de santé, de bonne entente, de tolérance … qu’au nom de tous les membres des «Amis de l’Inde», nous formulons pour tous les Guadeloupéens.


2016 s'en est allé tout en croissant à minuit dans le tournant de l'infini, le NOUVEL AN  vêtu d'un manteau de PAIX, apporte du bonheur abondant, mais annonce pourtant que la chaîne du temps est en fuite et que les années continuent de s'accumuler.

Alors, restez jeune dans la tête comme toujours, refusez tous les maux durant ces douze mois. Accueillez 2017 avec les vôtres  sans se plaindre. Avancez avec détermination la longue route de cette nouvelle année tachetée de rosée et d'amour. Voilà ce que je souhaite à tous.


Je souhaite que nous ayons aussi souvent que possible: un cœur débordant de JOIE, un mental en PAIX et un corps étincelant de SANTE, pour le bien vivre ensemble.






                             Bonne et Belle année 2017

  

Liens

Association Culturelle Guadeloupéenne

                     des Amis de l'Inde

Contact